Qadran appelle les entreprises françaises, qataries et les investisseurs du monde entier à soutenir la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Qadran appelle les entreprises françaises, qataries et les investisseurs du monde entier à soutenir la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Au lendemain de l’incendie ayant ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, Qadran, le cercle économique franco-qatari, se mobilise et appelle les investisseurs du monde entier à financer la reconstruction de Notre- Dame de Paris.

Le 16 avril, Qadran, le cercle économique franco-qatari, a réuni ses membres fondateurs et a lancé une initiative s’adressant à l’ensemble des opérateurs économiques et investisseurs présents en France, qu’ils soient français ou étrangers. L’objectif de cette initiative est de mobiliser le plus grand nombre de financements pour contribuer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Christophe Bourland, Chairman de Qadran, rappelle que “tous les membres de Qadran sont des entreprises engagées, soucieuses d’avoir un impact positif surleur environnement. Notre-Dame de Paris fait partie de notre patrimoine matériel et immatériel collectif. Nous avons à notre disposition un levier économique et financier important pour agir. Actionnons-le ensemble. »

Qadran organisera, en parfaite collaboration avec les autorités françaises, une soirée de charité exceptionnelle à Paris avant l’été 2019 pour collecter l’ensemble des dons et contributions. Cet événement sera à la hauteur de ce que Notre-Dame de Paris symbolise pour le patrimoine de l’Humanité. Les membres de Qadran et les partenaires de cette initiative mettront à disposition des lots originaux qui feront ensuite l’objet d’une vente aux enchères d’exception durant la soirée de bienfaisance, dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Plusieurs membres de Qadran étaient à Doha fin mars pour l’inauguration du Musée national du Qatar, un bâtiment en forme de rose des sables imaginé par Jean Nouvel, en présence de l’émir du Qatar et d’Edouard Philippe. « Le partenariat entre la France et le Qatar a déjà fait ses preuves en matière de prouesse architecturale. Le musée de Doha, repousse les frontières du temps et de l’imaginaire. La réhabilitation de Notre-Dame de Paris est un nouveau défi. Avec l’aide de nos partenaires aux quatre coins du monde, je suis sûr que nous pourrons le relever » déclare Christophe Bourland.