Qadran à Doha, à l’occasion du salon QITCOM 2019, pour renforcer la coopération franco-qatarie en matière de ville intelligente

Qadran à Doha, à l’occasion du salon QITCOM 2019, pour renforcer la coopération franco-qatarie en matière de ville intelligente

Qadran, le cercle économique franco-qatari, a mené une délégation d’entreprises françaises et qataries au Qatar à la rencontre de hauts responsables institutionnels et business qataris. Grâce à l’aide de l’Ambassade de l’Etat du Qatar en France, un des membres fondateurs de Qadran, le principal objectif de cette mission était de renforcer la coopération franco-qatarie, ouvrir de nouvelles opportunités et partager les expériences respectives en lien avec la vision du Qatar en matière de ville intelligente.

QITCOM, le plus important événement technologique du Qatar, consacré cette année aux « Safe Smart Cities », était une excellente opportunité pour organiser la première délégation de Qadran au Qatar.

La délégation Qadran était composée d’entreprises françaises et qataries membres de Qadran, issues de différents secteurs – transports, ingénierie, e-santé, logistique – et a accueilli plusieurs startups françaises dont Bovlabs, solution de blockchain appliquée à l’énergie, et Stellar Wind Investment.

Durant deux jours, la délégation a pu établir et renforcer des contacts de très haut niveau, à la fois institutionnels et business, à travers différents formats de rencontres.

La délégation Qadran a assisté à la cérémonie d’ouverture du salon QITCOM en présence de Son Altesse Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani, au cours de laquelle le Ministre des Transports et des Communications, H.E Jassim Saif Ahmed Al Sulaiti a décrit les ambitions de Qatar en matière de développement technologique, d’innovation, d’aménagement urbain, etc, pour un total de 11 trilliards de dollars.

La délégation a rencontré le Ministre du Commerce et de l’Industrie du Qatar, Son Excellence Ali bin Ahmed Al Kuwari. Cette rencontre a été l’occasion de réaffirmer l’excellente relation économique bilatérale entre la France et le Qatar, portée par une grande diversité d’acteurs, « des startups aux grands groupes, sans oublier les PMEs ». Le ministre a également insisté sur « la vitesse de transformation » du Qatar.

Afin de mieux appréhender l’ampleur des avancées de Doha en termes de ville intelligente, la délégation Qadran s’est rendue dans le quartier intelligent de Msheireb. Ali Al Kuwari, CEO de Msheireb Properties, a expliqué la vision derrière ce programme très ambitieux d’aménagement urbain, une première au Qatar et dans la région. Ce « nouveau langage architecture, a-t-il expliqué, convoque à la fois des principes d’aménagement urbain, des innovations technologiques mais aussi des éléments constitutifs du patrimoine culturel du Qatar ». Inauguré récemment, les visiteurs ont pu emprunter un des rares tramways du monde fonctionnant sans câble électrique, observer quelques-uns des 600 000 capteurs et se rendre sur une des places principales du quartier où a été installé un système révolutionnaire de refroidissement de l’air ambiant par énergie solaire et technologie thermique, qui permet d’éviter l’air conditionné très gourmand en énergie.

En parallèle, Qadran grâce à l’Ambassade de l’Etat du Qatar en France, a organisé des moments privilégiés de networking avec d’éminentes personnalités qataries, lors de sessions de rendez-vous B2B entre entreprises françaises et CEOs qataris. Elles ont notamment pu échanger avec Son Excellence Abdullah bin Hamad Al Attiyah, CEO de Qatari Diar, Son Excellence Mansour Al Mahmoud, CEO de Qatar Investment Authority, Son Excellence Saad bin Ahmad Al Muhannadi, Président de Ashghal et M. Abdulla Al Misnad, Directeur Général adjoint de Qatar Free Zones Authority.

La délégation a également rencontré d’autres personnalités au cours de ces deux journées. Adel Abdul Rahman Al Mannai, Président de la Chambre de Commerce du Qatar (QCC) et plusieurs membres du comité exécutif de QCC, ont salué « le nouveau sommet atteint » dans la relation économique franco-qatari, en appelant de ses vœux à « intensifier encore les liens existants ». Il a notamment mentionné l’expertise française dans de nombreux domaines, « notamment culturel et sportif, sans oublier l’accueil de grands événements internationaux », sources d’opportunités futures en vue de la Coupe du Monde de Football 2022.

Les membres de la délégation ont pu apprécier un déjeuner networking très constructif organisé par Qatar Businessmen Association en présence de ses plus hauts représentants - le Président SE Sheikh Faisal bin Qassim Al-Thani, le membre du comité exécutif Sheikh Nawaf bin Nasser Al Thani, et Hussain Al Fardan et SE Sheikh Dr. Khalid Al Thani, respectivement premier et second Vice-Président - ainsi que des responsables d’entreprises membres. Le dynamisme des échanges a permis aux membres de la délégation de mieux comprendre la richesse du secteur privé qatari.

La délégation a également consacré du temps à la visite du salon QITCOM, où elle a pu observer les derniers développements du Qatar en matière d’IoT, d’intelligence artificielle, de services d’e-administration, etc. S.E. Reem Al Mansouri, Assistant Undersecretary for Digital Society Development Affairs, a fait état des avancées du programme TASMU pour construire un « Smart Qatar » durant l’une des séances plénières.

Un diner de networking, co-organisé par Qatar Financial Centre (QFC) et l’Agence de Promotion des Investissements du Qatar (IPAQ), en présence de SE Yousef Al-Jaidah, CEO de QFC, a permis de mettre en avant l’intensité de la relation bilatérale franco- qatarie, laquelle s’est considérablement développée ces dernières années en s’ouvrant à de nouveaux secteurs et en voyant l’arrivée de nouveaux acteurs.

Pour clôturer cette délégation et sur invitation de l’Ambassade de France au Qatar, la délégation a célébré la forte présence française à QITCOM à l’occasion d’un « French moment » en présence de Guillaume Pepy, ancien Président du Directoire de la SNCF, Président du conseil d’affaires franco-qatari du MEDEF International et membre très actif de Qadran.

« Cette première délégation de Qadran à Doha est un vrai succès par l’éminence des personnalités qataries que nous avons rencontrées, la qualité de nos échanges mais également grâce à l’implication de nos membres français et qataris pour renforcer jour après jour encore davantage la relation économique entre la France et le Qatar. Je suis convaincu que tous les contacts établis et consolidés la semaine dernière porteront leurs fruits avec la concrétisation de nouveaux projets sur le court et long terme. » déclare Alexandre Zibaut, Président de Qadran. Et d’ajouter « Ensemble nous faisons plus que déployer des solutions et services innovants en matière de smart city. Nous inventons un nouveau modèle. »